La Commission européenne met à jour la définition des nanomatériaux :

01/07/2022

Une nouvelle recommandation ( 10/06/2022) met à jour celle initiale de 2011 et clarifie la définition des nanomatériaux à la lumière des développements scientifiques et technologiques de ces dernières années

Nouveauté :

Il est ainsi nouvellement précisé que l’on entend par « nanomatériau » un matériau naturel, formé accidentellement ou manufacturé constitué de particules solides qui sont présentes, soit individuellement soit en tant que particules constitutives identifiables dans des agrégats ou des agglomérats, et où 50 % ou plus de ces particules, dans la répartition numérique par taille, répondent au moins une des conditions suivantes :Une ou plusieurs dimensions externes de la particule se situent dans la fourchette de 1 nm à 100 nm ;

  • La particule a une forme allongée, telle que celle d’un bâtonnet, d’une fibre ou d’un tube, où deux dimensions externes sont inférieures à 1 nm et l’autre dimension est supérieure à 100 nm ;
  • La particule a une forme de plaque, où une dimension externe est inférieure à 1nm et les autres dimensions sont supérieures à 100 nm.

 

Nouvelles définitions

 

La Commission met à jour les définitions de la particule, de l’agrégat et de l’agglomérat :

 

  • Particule : un minuscule fragment de matière possédant des contours physiques bien définis ; les molécules uniques ne sont pas considérées comme des « particules »
  • Agrégat : une particule comprenant des particules soudées ou fusionnées ;
  • Agglomérat : un amas friable de particules ou d’agrégats dont la surface externe globale correspond à la somme des surfaces de ses constituants individuels.

 

Recommandation de la commission Européenne relative à la définition des nanomatériaux 10 /06/ 2022