actualités covid19

La Haute Autorité de Santé (HAS), dans le contexte actuel, ne recommande pas la quatrième dose pour tous

01/07/2022

La HAS n’envisage l’ouverture de la seconde dose de rappel à toute la population que dans le cas où « un variant plus virulent » qui entraînerait une « baisse de l’immunité contre les formes graves » viendrait à se propager et à occasionner une nouvelle vague épidémique.

Or, les variants BA.4 et BA.5, qui frappent actuellement la France, ne sont pas de cette nature…

« Recommander une seconde dose de rappel à toute la population ne va pas fondamentalement changer le cours de l’épidémie, explique le Pr E. Bouvet de la HAS .

On a des vaccins qui datent d’il y a un an et demi qui permettent certes de lutter efficacement contre les formes graves de la maladie, mais pas contre les infections. »

« On aurait peut-être une réflexion différente si l’on avait des vaccins plus adaptés aux variants qui sont en circulation,